Autorisation de Conduite

Chariot Elévateur

Autorisation de conduite Chariot élévateur

GPS_-_DAAC_-_Gestion_Protection_Sécurité
GPS_-_DAAC_-_Gestion_Protection_Sécurité
Réglementation_code_du_travail_-_GPS_-_D

Durée : de 7 à 21 heures en fonction du niveau du groupe.

Effectif : De 1 à 10 personnes par session.

 

En Application de l'Arrêté du 02/12/1998 –R233-13-19

Formation_Chariot_élévateur.png

Objectifs : Permettre à un opérateur futur ou actuel utilisateur de recevoir une formation théorique et pratique spécifique à l’entreprise utilisatrice avec un matériel similaire à celui dont elle dispose, et ceci dans une configuration de travail similaire.

Contenu de la Formation : 

 

Programme théorique :

 

  • Législation et réglementation,

  • Consignes de conduite,

  • Capacité nominale (CN),

  • Symbolisation,

  • Cas de renversement,

  • Entretien de l’appareil,

  • Organes de sécurité,

  • Responsabilité du conducteur de chariot,

  • Interdictions formelles,

  • Distance,

  • Lecture de plaque de charge,

  • Vérification avant utilisation,

  • Sécurité lors de la mise en charge.

 

Programme pratique :

  • Présentation des appareils,

  • Opérations de prise de poste,

  • Evolution à vide ou en charge dans un circuit matérialisé,

  • Prise et/ou dépose d’une charge au sol,

  • Vérification avant départ,

  • Evolution en charge dans un circuit matérialisé

  • Chargement et/ou déchargement d’un véhicule depuis un quai,

  • Gerbage/dégerbage en pile,

  • Stockage et déstockage en palettier hauteur 6m minimum,

  • Chargement et déchargement latéral d’une remorque,

  • Opérations de fin de poste.

Point Réglementation

Arrêté du 02/12/1998 –R233-13-19 :« La conduite des équipements de travail mobiles automoteurs et des équipements de travail servant au levage est réservée aux travailleurs qui ont reçu une formation adéquate. Cette formation doit être complétée et réactualisée chaque fois que nécessaire. En outre, la conduite de certains équipements présentant des risques particuliers, en raison de leurs caractéristiques ou de leur objet, est subordonnée à l’obtention d’une autorisation de conduite délivrée par le chef d’entreprise ».