Formation Exploitation SSI

Exploitation du SSI et Translation Horizontale en EHPAD

Formation Exploitation du SSI et Translation Horizontale en EHPAD

GPS_-_DAAC_-_Gestion_Protection_Sécurité
GPS_-_DAAC_-_Gestion_Protection_Sécurité
Réglementation_code_du_travail_-_GPS_-_D

Durée : 3h30 

Effectif : De 1 à 10 personnes par session.

 

En Application de l'article R.4227-39 du Code du travail.

Publics concernés : 

Tout le personnel de l’établissement.

Objectifs : 

A l’issue de la formation, le participant doit être capable d’exploiter les informations du SSI, effectuer la levée de doute en toute sécurité et connaitre les consignes à appliquer pour mettre en sécurité les résidents.

Contenu de la Formation : 

Partie Théorie : 

Les consignes et procédures de l’établissement

  • Le Système de Sécurité Incendie avec lecture d’alarme (action réalisée par chaque participant) 

  • La levée de doute sur place (action réalisée en groupe), rappel sur la nécessitée de fermer de toutes les portes dans la zone en alarme feu

  • La translation horizontale 

Partie Pratique :  

  • Réalisation des procédés évoqués en théorie

  • Réalisation d’un exercice de translation horizontale

  • Lecture du S.S.I. d’alarme (action réalisée par chaque participant)

  • Exercice incendie avec levée de doute d’alarme (action réalisée par chaque participant)

Scénario mis en place :

  • D.A. en dérangement

  • D.M. activé par un résident (fausse alarme)

  • D.A. activé par un spray désodorisant (fausse alarme)

  • D.A. activé par présence de fumée, une victime dans la chambre (réalisation du dégagement de la victime, puis translation horizontale hors de la zone sinistrée)

 

Point Réglementation

Article R4227-39 - La consigne de sécurité incendie prévoit des essais et visites périodiques du matériel et des exercices au cours desquels les travailleurs apprennent à reconnaître les caractéristiques du signal sonore d'alarme générale, à se servir des moyens de premier secours et à exécuter les diverses manœuvres nécessaires.
 

Ces exercices et essais périodiques ont lieu au moins tous les six mois. Leur date et les observations auxquelles ils peuvent avoir donné lieu sont consignées sur un registre tenu à la disposition de l'inspection du travail.